Quelle est la différence entre une pizza napolitaine et romaine ?

Les pizzas romaine et napolitaine sont deux spécialités bien prisées à travers le monde. Bien au-delà de leur notoriété, ces deux types de pizza se distinguent sur plusieurs plans. Découvrez dans cet article les divergences qui confèrent à la pizza romaine et napolitaine une originalité.

La pizza napolitaine

La pizza de Naples bénéficie d’une grande notoriété de par le monde. Elle a même été classée au patrimoine mondial de l’UNESCO en 2017. Voici quelques-unes de ces spécificités.

La préparation et la cuisson

Une pizza napolitaine se prépare sur la base d’une poignée d’ingrédients. Il y a entre autres de la farine de blé et de la levure. Pour une préparation réussie, ils ne sont pas associés avec des produits possédant de la graisse comme l’huile.

L’étape de la cuisson d’une pizza napolitaine ne nécessite qu’une bouchée d’instants. Juste une minute trente secondes et le tout est joué. C’est la raison pour laquelle elle ne subit pas de traitement de conservation. Les fours à pizza Ooni permettent à n’importe quel pizzaiolo amateur d’y arriver.

Une fois prête, une multitude de choix s’offrent pour l’assaisonnement. De façon spécifique, deux types de spécialités sont généralement rencontrés dans les restaurants. La première est de type marinara servi avec de l’ail, l’origan et l’huile locale. La deuxième de type Margherita se sert par contre avec de la mozzarella, du basilic et de l’huile.

La façon de servir

La pizza napolitaine se présente généralement avec des bordures aériennes. Elles sont surtout molles et hautes. Dans les restaurants et pizzeria, vous verrez la pizza napolitaine servie d’une manière particulière. Sa présentation est classique et prend la forme d’un livret ou d’un portefeuille. Les cuisiniers la plient en quatre avec une feuille de papier.

La pizza romaine

La pizza romaine est la variété de pizza la plus répandue en Italie. Vous la trouverez dans les coins de rues et partout dans les restaurants. Il ne dispose cependant pas de tant de popularité au-delà de ces frontières.

La forme et le style

Vous reconnaîtrez la pizza romaine grâce à sa forme bien spécifique. Elle présente un bord friable et fin. Aussi, sa couleur particulière attirera votre attention certainement. Elle est faite essentiellement de pâte fine de couleur blanchâtre.

La préparation et cuisson

La préparation de la pizza romaine dure plus comparativement à la pizza napolitaine. Ici, vous trouverez la préparation cuite au sec dans un four à haute température afin de la rendre croquante. On réalise cette cuisine spéciale avec de l’eau, de la farine de blé tendre, de la levure, du sel et de l’huile d’olive.

Lorsque la préparation est réussie, vous constaterez que la pâte est bien dressée avec un rouleau de tapissier. Après la cuisson, un peu comme la pizza napolitaine, elle est servie avec une multitude de garnitures. Les plus récurrentes sont réalisées avec la tomate, la mozzarella, les anchois, le poivre, le basilic, etc.

La façon de servir

La pizza romaine a une mode de service un peu différent de la pizza napolitaine. Particulièrement désigné « Romana scrocchiarella » en local, le mode de service adopté est le « Al taglio ». Autrement dit, il se sert en tranches dans un plat aménagé pour la circonstance.